Responsabilités et Risques – 25 Magazine, Issue 10

Responsabilités et Risques – 25 Magazine, Issue 10

« Savoir que vous sacrifiez votre revenu n'est pas une chose facile. De plus, votre travail permet de subventionner l'industrie du café. »

En avril dernier, lors d’une interview à Re:co, Boston, Merling Preza, Directrice générale de PRODECOOP au Nicaragua, a répondu avec honnêteté à une question personnelle : En avez-vous marre de répéter la même chose aux groupes à maintes reprises ? « C’est vrai que parfois j’en ai marre. J’en deviens contrariée. Je suis contrariée parce que je parle des mêmes sujets, des mêmes choses… Cependant, je pense que nous avons la responsabilité d’essayer de comprendre la situation, car nos familles sont dans les champs et elles en souffrent. Certaines organisations ou producteurs en souffrent plus que d’autres. »

Dans le Numéro 10, nous réexaminons différemment certains des défis auxquels est confrontée l’industrie du café de spécialité. On commence l’Actualité avec le photographe Juan Páez qui nous fait découvrir Marsella Risaralda en Colombie à travers ses clichés, et demande : Qu’arrivera-t-il à la culture des communautés de production de café si aucune jeune génération ne la maintient ? Par la suite, dans la partie Aperçu, Erika Koss examine l’impact des mots que nous utilisons en identifiant l’origine de l’étymologie et de l’histoire du mot « résilience » dans les récits de développement durable du café de spécialité.

Cependant, il existe des opportunités parmi les défis : Dans la partie Origine, Vera Espindola Rafael donne de l’espoir lorsqu’elle partage de récentes évaluations découlant de son étude de la consommation nationale croissante et son impact sur les prix du café au Brésil, en Colombie, au Mexique et au Rwanda. Pendant ce temps, dans la partie Recherche, Sophia Jiyuan Zhang et Florac de Bruyn constatent que les résultats d’un projet de quatre ans visant à mieux comprendre l’impact du traitement post-récolte du café soulèvent de nouvelles questions intéressantes, notamment : Devons-nous prendre en compte une variété de café lorsque nous choisissons une méthode de traitement ?

« Ce que j’ai vu jusqu’à maintenant, » déclare Merling, en référence au programme Re:co de cette année, « est que nous essayons tous de mieux comprendre le problème … mais [the price for producers]est une question de ” manger ou ne pas manger “. » J’espère que cela accélèrera la compréhension afin que des mesures puissent être prises, et que nous assumions davantage de responsabilité et risques dont les producteurs s’acquittent depuis des décennies.

JENN RUGOLO
Éditrice, 25 Magazine

Êtes-vous membre de la SCA ? Demandez votre abonnement gratuit à la version imprimée de 25 Magazine en anglais à sca.coffee/signmeup.

Vous n’êtes pas membre ? Inscrivez-vous maintenant et soutenez la mission de notre association professionnelle à but non lucratif sur sca.coffee/join.