MEL WINTER se rend en visite à Johannesburg – 25 Magazine: Issue 5

MEL WINTER se rend en visite à Johannesburg – 25 Magazine: Issue 5

EEn tant que Sud-africaine ayant la chance de beaucoup voyager, rien ne me donne plus de joie que de revenir chez moi. Un de mes endroits préférés où aller, à part ma ville décontractée de Durban sur la côte, est la ville de Johannesburg.

Johannesburg est une jungle urbaine sauvage et électrisante, débordante d’énergie créative et comptant de plus en plus d’établissements proposant du café de spécialité. Le pouls du quartier central des affaires de Johannesburg est palpitant – des taxis, minibus et piétons se pressent dans les rues, alors que les commerçants informels prennent position sur leur bout trottoir, proposant des services aussi variés que la restauration ou la coiffure. Ici, l’histoire et le patrimoine assaillent vos sens, qu’il s’agisse des hommages à Nelson Mandela sous forme de graffiti ou des animaux sauvages appartenant à la catégorie des « Big Five ». En tournant le coin de la rue, vous tombez sur une rue colorée qui marque le début d’un itinéraire vers le centre artistique et culturel de la ville. Il s’agit de Juta Street, Braamfontein, qui abrite le deuxième plus vieux pub de la ville (The Milner Hotel), le marché hebdomadaire Neighbourgoods Market, et deux établissements de torréfaction fantastiques, Father Coffee et Doubleshot.

Doubleshot a des liens avec l’exploitation Satemwa Estate au Malawi, donc il y a toujours du délicieux café du Malawi (et du thé !) à déguster. Leur torréfacteur vintage G. W. Barth vaut à lui seul une visite. Si vous êtes en ville autour de l’heure du petit-déjeuner, Post, juste de l’autre côté de la rue, est un choix incontournable pour un délicieux petit-déjeuner.

En descendant la rue sur une courte distance, vous tomberez sur Father Coffee, l’un des endroits les plus élégants pour boire du café dans cette ville (un deuxième établissement est situé à Rosebank). S’inspirant de l’esthétique scandinave minimaliste, leurs espaces sont tout simplement magnifiques. Et le meilleur ? Le café est tout aussi fantastique que le décor.

Johannesburg est plutôt étendue, mais si vous êtes prêt à explorer (Uber est facilement disponible), vous trouverez de superbes cafés à mettre sur votre liste d’endroits à visiter.

Thirdspace, dans la banlieue de Fourways, est une oasis de cafés de spécialité dans un océan de centres commerciaux, véritables temples de la consommation. David Walstra n’a pas ménagé ses efforts pour créer ce bel espace à double volume et trouver les meilleurs baristas pour vous préparer une tasse de café mémorable. Son établissement est devenu très populaire en tant qu’espace de travail partagé, donc si vous êtes en ville pour affaires, Thirdspace est un endroit fantastique pour vous poser et travailler un peu.

Moses Obakeng (@mossobk) of Flynn Coffee.

Flynn Coffee est niché dans Kramerville, le quartier de la décoration. C’est en effet là que vous trouverez toutes les pièces les plus belles et les plus intéressantes pour meubler l’intérieur de votre nouvelle maison flambant neuve de Johannesburg. Vous pourrez passer le temps en bavardant avec Belinda et Moses sur tout ce qui touche au café et, en sortant, vous pourrez faire un saut chez Amatuli en vue de ramener chez vous un bel objet d’art africain.

L’un des seuls cafés multi-torréfacteurs de la ville, Dear Maria, se trouve dans le quartier verdoyant de Bedfordview. Il n’est ouvert que depuis quelques mois, mais l’enthousiasme pour le café qui s’en dégage est contagieux – un petit détour dans ce coin du monde est une expérience très enrichissante. Il fait torréfier un mélange maison par Thirdspace et met en lumière un nouveau torréfacteur local ou international chaque mois.

Johannesburg a beaucoup à offrir et les quelques endroits mentionnés ici sont sûrs de satisfaire vos besoins en matière de café, bien qu’il en existe encore beaucoup plus répartis dans toute la ville.

MEL WINTER est le rédacteur de Coffee Magazine en Afrique du Sud. Photo : Mel Winter (Coffee Magazine).

Les membres de la SCA reçoivent un exemplaire gratuit de l’édition imprimée du magazine 25 directement dans leur boîte aux lettres – obtenez votre exemplaire à sca.coffee/signmeup.